Presse

Toiles de

Site officiel de l'artiste-peintreJeanLuc Lafitte

décembre 2015 : Vernissage à l'atelier

 

 

 

Vendredi 4 décembre, à 18 h 30, une foule d'amis, d'amoureux de peintures et de curieux aussi, s'est rendue à l'Atelier de Lu pour partager un moment important, celui de son vernissage. L'artiste Jean-Luc Lafitte, bien connu à Villegailhenc, a exposé son travail fait de toiles plus magnifiques les unes que les autres. Le mariage des couleurs toujours réussi emporte le spectateur dans un monde où l'abstrait permet toutes les fantaisies. La convivialité, qui caractérise «Lu», a fait que cette soirée s'est prolongée autour d'un buffet bien garni. Puis, le trio Les Poupin'up, composé de Géraldine, Audrey et Céline, a apporté une touche de féminité complétant ainsi tous les tableaux.

Pour joindre Jean-Luc : tél. 06 72 83 10 15, toilesdeluoverblog.com, luluma.tib@wanadoo.fr, sur Facebook page

 

«Toiles de Lu».

 

 

 

La Dépêche du Midi

 

Décembre 2014:

 

Le premier vendredi de décembre, le Boulevard Café se transformait, dès 18 h 30, en une énorme ruche où se retrouvaient de nombreux amateurs de peinture, pour assister au vernissage de l'artiste plasticien local Jean-Luc Lafitte. Martine Madelaine-Richard et Jean-Louis Coste, les artisans de la dernière exposition artistique à la salle Brassens, «Terre de vin», mi-novembre, avaient tenu à venir complimenter le peintre pour ses tableaux. De la salle de restaurant en passant par le bar et sous la véranda, une trentaine de toiles à l'aspect métalliques forçaient l'admiration des visiteurs. Ces tableaux, Jean-Luc les peint à l'instinct en écoutant de la musique, qu'elle soit classique ou plus percutante, ce qui donne des aspects divers aux œuvres, suivant l'inspiration et l'humeur du moment. Dans le hall couvert, Jean-Luc avait dédié une toile à l'association Super Léo, qui vient en aide à cet enfant atteint d'une maladie génétique rare appelée syndrome d'Angelman, qui affecte à plus de 90 % le développement psychomoteur et intellectuel du sujet. Les visiteurs pouvaient à leur gré ajouter un trait de pinceau sur la toile qui désormais prendra place dans la chambre de Léo. Comme on l'imagine, la gérante Marie se démenait derrière son bar pour contenter les consommateurs, tout comme Fred derrière les tables de l'apéritif au service des visiteurs. Jean-Luc, fier de l'engouement suscité par cette opération, les remercie pour leur chaleureux accueil et le fait d'avoir mis leur établissement au service de l'art, tout comme il se félicite de la présence parmi le public de nombreux élus et commerçants avec qui il a pu deviser et qu'il souhaite retrouver lors d'un prochain vernissage en 2015, sûrement dans un endroit plus spacieux.

 

 

La Dépêche du Midi